Rachat de crédit refusé : existe-t-il des alternatives ?

Vous vous êtes vu refuser votre demande de rachat de crédit? Découvrons ensemble quelles sont les alternatives vers lesquelles il vous est possible de vous tourner.

Le rachat de crédit en pratique

Avant d’entrer dans le vif du sujet, rappelons et expliquons à ceux qui ne seraient pas encore familiers du terme en quoi consiste le rachat de crédit.

Rachat de crédit refusé : existe-t-il des alternatives ?

Le rachat de crédit est une opération bancaire visant à racheter totalité ou partie des crédits en cours pour n’en former plus qu’un.

Le rachat de crédit, en plus de faciliter la gestion administrative, a la particularité de donner à l’emprunteur la possibilité de renégocier les modalités de ses différentes dettes, soit d’allonger la durée de celles-ci pour bénéficier de mensualités moins importantes, et donc donner de l’air à son budget.

Le rachat de crédit est donc prisé des ménages faisant face à quelques difficultés à honorer les dettes souscrites, et désireux d’éviter de tomber dans la terrible spirale du surendettement.

Rachat de crédit: les raisons liées au refus

Reste que tout un chacun n’est pas forcément éligible au rachat de crédit. En d’autres termes, il convient de souligner que le rachat de crédit n’est pas une solution garantie. Différents critères peuvent dès lors éloigner certains candidats à la souscription d’un tel produit. Voyons lesquels.

Bien que chaque organisme financier possède ses propres critères d’acceptation, il demeure possible de lister les principales causes de refus. Sachez, par exemple, qu’être fiché comme mauvais payeur à la Banque nationale de Belgique entraîne bien souvent une réponse négative. Si le taux d’endettement du candidat au rachat de crédit s’avère supérieur à 33% des revenus de celui-ci, il est probable qu’il en aille également de même.

Rachat de crédit refusé: les autres solutions

Vous avez essuyé un refus à l’occasion de votre demande de rachat de crédit? Pas de panique!

Comme dit plus haut, chaque organisme bancaire a ses propres critères d’acceptation. Être refusé auprès de l’un d’eux ne veut donc pas obligatoirement dire que vous serez refusé auprès de chacun d’eux. Il vous est donc possible d’introduire votre demande auprès d’organismes concurrents.

Libre à vous également de déposer un dossier auprès d’une commission de surendettement. Celle-ci, après analyse de votre dossier, pourra aménager vos différentes dettes, voire même les supprimer.

Vous pouvez également solliciter les services d’un intermédiaire en opération bancaire. Après étude de votre dossier, celui-ci sera chargé de défendre votre cas à votre place et avec toute son expertise auprès des différents organismes financiers.

Tout n’est donc pas perdu!

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *