Crédits à taux fixe ou variable : avantages et inconvénients

Dans le cadre d’un prêt immobilier, le taux proposé par l’organisme créancier peut être fixe ou variable. Zoom sur les avantages et les inconvénients de ces deux choix…

Crédits à taux fixe ou variable : avantages et inconvénients

Le crédit à taux fixe

Il s’agit du type de prêt le plus contracté. Invariable pendant la durée du crédit, la valeur d’un taux fixe est établie selon la tendance du marché en cours.

Avantages et inconvénients du crédit à taux fixe

Le crédit à taux fixe présente l’avantage d’être stable, peu importe les fluctuations du marché. Il permet également d’emprunter de manière sécurisée grâce à trois types de remboursements :

  • progressif (à privilégier si l’emprunteur connaît des augmentations de salaire)
  • constant (le plus usité)
  • et modulable (en cas de variations de revenus)

Toutefois, le crédit à taux fixe présente un inconvénient fondamental : étant invariable, il ne permet pas de bénéficier des baisses du marché.

Le crédit à taux variable

Moins populaire que son alternative, le prêt à taux variable présente un taux révisé annuellement jusqu’à son échéance.

Cette révision se base sur l’Euribor, indice de référence du marché monétaire des banques.

Avantages et inconvénients du crédit à taux variable

Au niveau des avantages, le crédit à taux variable permet de bénéficier de mensualités en baisse lorsque les taux du marché diminuent. Outre ceci, il est 1 à 2 % moins élevé que son alternative fixe. Il offre aussi la possibilité de rembourser de manière anticipée son crédit sans pénalités.

Enfin, afin de préserver les capacités à rembourser de leurs emprunteurs, les établissements bancaires proposent 4 types de crédit à taux variables :

  • le prêt à taux variable capé (au seuil maximal défini lors de la signature du contrat)
  • celui à taux variable non capé et à mensualités plafonnées (seules celles-ci étant limitées)
  • celui à taux variable non capé et à échéances non plafonnées (le prêt le plus risqué)
  • et celui révisable à double indexation (le taux est révisé en fonction de l’indice Euribor et INSEE).

Le plus grand inconvénient du taux variable est la prise de risque qu’il entraîne. S’il peut être avantageux en cas de baisse du marché, l’inverse peut avoir des répercussions catastrophiques sur le budget d’un emprunteur.

Crédit à taux fixe ou à Taux Variable ?

Maintenant que vous y voyez plus clair, lequel des 2 taux choisir pour votre crédit ? Fixe ou variable ?

Selon une déclaration de Nizar FASSI, cofondateur du site www.rachatducredit.com :

En période de taux d’intérêt bas, il semble plus avantageux financièrement et moins risqué de conclure un contrat à taux constant, tandis que si les taux sont élevés alors le variable peut être intéressant s’il est capé (plafonné).

Autrement dit, le crédit à taux constant reste la meilleure option, sauf si vous (re)négociez très bien votre emprunt.